RCF07 Foot diversifié : site officiel du club de foot de GUILHERAND GRANGES - footeo

match de légende

1 avril 2014 - 21:52

Quart de finale league des champions- 19 avril 2000 - old trafford Manchester

Quart de finale league des champions- 19 avril 2000 - old trafford Manchester

Le décor est palnté, le théatre des rêves sera une nouvelle fois l'antre d'un des plus beau match que l'histoire est connue. Le Real Madrid s'en va affronté Manchester United .Le match aller aurait tout aussi bien pu être mentionné, tant le niveau de jeu était élevé. Un de ces 0-0 plus beaux que beaucoup de matchs au score fleuve (quoi la Premier League ?). Tous ceux qui ont eu la chance d’être témoins de cette rencontre se rappellent de ces longues phases de jeu, d’une qualité inouïe, sans que le ballon ne sorte jamais des lignes du terrain. Si ce match, sublime, vraiment, se finira donc sur un score nul et vierge, ce sont les Mancuniens qui font la bonne opération et peuvent se targuer d’avoir ainsi obtenu un très bon match nul à Bernabeu, sur les terres du Real de Raul et Morientes. D’ailleurs, remettons-nous en tête les compositions des deux équipes afin d’aborder au mieux ce match retour. Dans les buts de United, Raimond Van Der Gouw. Puis Berg, Stam. Neville et Irwin. Keane, Scholes, Beckham, Giggs, Dwight Yorke et Andy Cole. En face, le jeune Iker Casillas (dont la prestation, après le match, sera qualifiée de « pas normale » par Sir Alex Ferguson), Karanka et Campo. Salgado, Roberto Carlos. Helguera, Fernando Redondo. Steve McManaman, Savio. Et donc Morientes et Raul. Et c’est peu dire que le Real, alors distancé en Liga (4e), et fraîchement étrillé par le Bayern lors de la seconde phase de poules, ne part pas favori. Mais en une heure de jeu, tout le Théâtre des rêves a compris. Malgré tous les efforts, et toute la qualité du football déployée par les siens, ce Real est tout simplement injouable. Trop précis, trop chanceux (Roy Keane inscrira là le seul but contre son camp de sa carrière), et tout simplement trop bon. Le dernier but de Raul sur ce service génial, après ce dribble non moins génial de Redondo, est d’une beauté inouïe, mais n’était même pas spécialement nécessaire pour venir illustrer celle du football pratiqué par le Real ce jour-là. Le Real mène donc trois buts à zéro, et la qualité de son football n’était censée exister que dans les esprits, ou sur les consoles Playstation des gamins d’alors. ManU parviendra certes à revenir à 3-2, mais quelque part, ce n’était que pour sublimer le niveau de jeu des Madrilènes cette nuit-là. En un mot : galactique. D’ailleurs, trois ans plus tard, ces deux équipes se retrouveront, et ce sera là aussi prétexte à deux sublimes matchs de football, 3-1 à l’aller pour le Real, et ce 4-3 pour Manchester de fou au retour, avec un doublé de Beckham contre un triplé de Ronaldo. Mais ça c'est une autre hstoire

Commentaires

Staff
vivien el nino martinez
vivien el nino martinez 2 avril 2014 18:12

grand joueur un génie même. Seul défaut il a jouer a Madrid :-)

Staff
mathieu beal
mathieu beal 2 avril 2014 10:20

Le fait de ce match , le dribble de redondo , la tres grande classe...

CLASS BUTEURS/PASSEURS (CHAMPIONNAT)

BUTEURS :

Vivien Martinez 7 buts

Julien Odrat 6 buts

François Breton 4 buts

Nicolas lefèbvre 2 buts

Mathias Moya 3 buts

Mathieu Bruxelle 1 but

Anthony Exbrayat 1 but

Kevin Collas 1 but

Yassine Korba 1 but

Pierre Emanuel 1 but

Thomas Chave 1 but

Chris Roux 1 but

 

 

Passeurs:

Thomas Chave 7 passes

Vivien Martinez 4 passes

Nicolas Lefèbvre 3 passes

Julien Odrat 1 passe

Mathias Moya 1 passe

François Breton 1 passe

Fabien Becerra 1 passe

Mathieu Bruxelle 1 passe

Kevin Collas 2 passes

David Jaspart 1 passe

Yassine Korba 1 passe

Romain Roux 1 passe