Comment ils se sont qualifiés ?
Les Bosniens ont remporté huit de leurs dix matches et n'ont concédé qu'un nul et une défaite. Avec 30 réalisations, ils affichent en outre la quatrième meilleure attaque d'Europe. Ce potentiel offensif, associé à une rigueur défensive de tous les instants - seulement six buts encaissés - constitue l'un des principaux facteurs de la première qualification historique de la Bosnie-Herzégovine pour la Coupe du Monde de la FIFA™. La sélection balkanique n'a arraché la première place de son groupe à la Grèce qu'à la faveur d'une meilleure différence de buts.

Les joueurs de Safet Sušić ont rapidement endossé le costume de favoris. En arrachant le nul en Grèce, les Bosniens ont sans doute cru avoir fait le plus difficile, d'autant que les victoires s'enchaînaient au fil des journées. La défaite à domicile (1:0) concédée en septembre 2013 face à la Slovaquie est cependant venue remettre en question une qualification qui leur semblait promise. Après avoir tremblé jusqu'au bout, les Zmajevi ont finalement devancé les Grecs sur le fil.

Du passé à aujourd'hui
Avant d'entamer son parcours dans ces préliminaires, la Bosnie-Herzégovine a dû digérer les deux courtes défaites (1:0) concédées au Portugal en barrages pour la Coupe du Monde 2010. Dans la foulée, l'équipe a connu une période difficile, alternant les performances de haut vol et les passages à vide. Ce manque de régularité l'a privée d'une participation à l'UEFA EURO 2012. Toutefois, le sélectionneur a mis cette période à profit pour évaluer son groupe. Aujourd'hui, les Zmajevi semblent beaucoup plus sûrs d'eux. "Cette équipe progresse à chaque sortie", confiait l'ancien meneur de jeu du Paris Saint-Germain à l'issue du dernier match contre la Lituanie. Elle affiche en tout cas une assurance à toute épreuve.

Les joueurs-clés

La Bosnie-Herzégovine peut compter sur de nombreuses individualités capables de faire basculer à elles seules le cours d'une rencontren à l'image des attaquants Edin Džeko et Vedad Ibisevic, des milieux de terrain Miralem Pjanić et Zvjezdan Misimović, du défenseur Emir Spahic ou encore du gardien Asmir Begovic.

À savoir
Sélectionneur actuel : Safet Sušić
Meilleures performances en compétition FIFA : Aucune participation
Stars du passé : Vahid Halilhodžić, Hasan Salihamidžić, Safet Sušić


La liste des vingt-quatre joueurs bosniens sélectionnés :

Gardiens : Asmir Begovic (Stoke City/ENG), Jasmin Fejzic (Aalen/GER), Asmir Avdukic (Borac Banja Luka/BIH)

Défenseurs : Emir Spahic (Bayer Leverkusen/GER), Toni Sunjic (Zorya Lugansk/UKR), Sead Kolasinac (Schalke/GER), Ognjen Vranjes (Elazigspor/TUR), Ervin Zukanovic (KAA Gent/BEL), Ermin Bicakcic (Eintracht Braunschweig/GER), Muhamed Besic (Ferencvaros/HON)

Milieux de terrain : Miralem Pjanic (AS Rome/ITA), Izet Hajrovic (Galatasaray/TUR), Mensur Mujdza (Fribourg/GER), Haris Medunjanin (Gaziantepspor/TUR), Senad Lulic (Lazio Rome/ITA), Anel Hadzic (Sturm Graz/AUT), Tino Susic (Hajduk Split/CRO), Sejad Salihovic (Hoffenheim/GER), Zvjezdan Misimovic (Guizhou Renhe/CHN), Senijad Ibricic (Erciyesspor/TUR), Avdija Vrsajevic (Hajduk Split/CRO)

Attaquants : Vedad Ibisevic (Stuttgart/GER), Edin Dzeko (Manchester City), Edin Visca (Istanbul BB/TUR)