Comment ils se sont qualifiés ?
Après avoir pris 12 points sur 18 possibles au début des qualifications, avec des victoires en Bolivie et au Venezuela notamment, trois défaites consécutives, dont deux à domicile contre la Colombie et l'Argentine, ont mis fin au mandat de l'Argentin Claudio Borghi. Son compatriote Jorge Sampaoli n'a pas mieux débuté à la tête de la Roja, en s'inclinant au Pérou. Mais après cela, le Chili a tout simplement réussi sa meilleure série dans des qualifications pour une Coupe du Monde de la FIFA™, avec une série de six matches sans défaite - cinq victoires et un nul - décrochant ainsi pour la première fois de son histoire une deuxième qualification consécutive pour un Mondial. Fidèle au style ultra-offensif de son entraîneur, la Roja a terminé les qualifications avec la deuxième meilleure attaque - 29 buts marqués - mais la moins bonne défense - 25 buts encaissés - de toutes les équipes directement qualifiées pour le Brésil. Sur les 16 rencontres qu'il a disputées dans ces qualifications, le Chili n'a concédé qu'un seul match nul.

Passé en Coupe du Monde de la FIFA™

Huit fois mondialiste, le Chili est, avec le Paraguay, le quatrième pays sud-américain affichant le plus grand nombre de participations au grand rendez-vous du football. Sa meilleure prestation remonte à 1962, année où il a décroché la troisième place sur ses terres. Lors de ses deux premières tentatives, comme en 1966, 1974 et 1982, la Roja a quitté le tournoi au premier tour. En 1998 et en 2010, en revanche, elle s'est hissée en huitièmes de finale pour buter chaque fois sur l'obstacle brésilien.

Les joueurs-clés
Truffé de talent, le Chili dispose de nombreuses options à chaque poste. Ses figures de proue sont les attaquants Alexis Sánchez et Eduardo Vargas, ainsi que les milieux offensifs Matías Fernández et Arturo Vidal. La Roja peut aussi s'appuyer sur les expérimentés Claudio Bravo, Gary Medel et Jorge Valdivia, sans oublier de jeunes éléments extrêmement performants tels que Jean Beausejour et Marcelo Díaz.

À savoir
Sélectionneur actuel : Jorge Sampaoli
Meilleures performances en compétition FIFA : Troisième de la Coupe du Monde de la FIFA (1962) ; Troisième de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA (1993) ; Troisième de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA (2007) ; médaille de bronze du Tournoi Olympique de Football Masculin (2000)
Stars du passé : Leonel Sánchez, Elías Figueroa, Carlos Caszely, Iván Zamorano, Marcelo Salas

 

La liste des 23 Chiliens

Gardiens : Bravo (Real Sociedad, ESP), Herrera (Universidad de Chile), Toselli (Universidad Catolica)

Défenseurs : Medel (Cardiff City, ENG), J. Rojas (Universidad de Chile), Mena (Santos, BRA), Jara (Nottingham Forest, ENG)

Milieux : Vidal (Juventus, ITA), Isla (Juventus, ITA), Diaz (Bâle, SUI), Silva (Osasuna, ESP), Gutierrez (Twente, NED), Pedro Fuenzalida (Colo Colo), Carmona (Atalanta, ITA), Jean Beausejour (Wigan, ENG), Aranguiz (Internacional, BRA), Albornoz (Malmoe FF, SWE).

Attaquants : Alexis Sanchez (FC Barcelone, ESP), Vargas (Valence, ESP), Valdivia (Palmeiras, BRA), Pinilla (Cagliari, ITA), Paredes (Colo Colo), Orellana (Celta Vigo, ESP)